Centre-Val de Loire

Air extérieur

Article
L’air que nous respirons est susceptible de contenir divers polluants dont l’origine, naturelle ou le plus souvent liée aux activités humaines peut nuire à notre santé. Cette pollution se révèle très différente selon qu’il s’agit d’air extérieur ou d’air intérieur. Les modalités de surveillances et de gestion des pollutions prennent en compte ces deux milieux très différents.
Corps de texte

La pollution de l’atmosphère est un enjeu mondial en raison du transfert de polluant par delà les frontières et de l’importance de l’impact sur la santé publique, estimée à plus de deux millions de décès anticipés par an.

La pollution de l’air affecte l’ensemble de la population, dès les plus faibles niveaux de pollution. Ce ne sont donc pas les pics de pollutions qui entraînent les décès, mais bien l’exposition à long terme à un niveau de pollution modérée.
La commission européenne estime ainsi qu’en France, 42 000 décès prématurés annuels sont imputables à la pollution de l’air par les particules en suspension.

L’impact en région Centre-Val de Loire a été estimé pour les habitants des agglomérations orléanaise et tourangelle par la Cellule de l'InVS en région Centre-Val de Loire (CIRE).

La mise en application des textes règlementaires a conduit à élaborer plusieurs documents stratégiques :

  • à l’échelle de la région, le Schéma régional climat air énergie a été adopté par le Conseil régional le 21 juin 2012 et arrêté par le préfet de Région le 28 juin 2012.
  • au niveau des agglomérations d’Orléans et de Tours, des Plans de protections de l’atmosphère (PPA) sont actuellement en cours de révision, sous le pilotage de la DREAL afin de retenir des actions locales et concrètes pour l’amélioration de la qualité de l’air.

Les mesures de prévention portent avant tout sur l’amélioration de la qualité de l’air au quotidien. Cette amélioration résulte de l’application de textes réglementaires visant à limiter la pollution émise par les différentes sources :

  • Plan de réduction des COV dans l’industrie
  • augmentation de la performance énergétique des bâtiments
  • amélioration du parc automobile

Bien que les épisodes de pics de pollution ne constituent pas le principal enjeu en termes de santé publique, il convient d’adapter son comportement, en particulier pour les personnes les plus sensibles, lors des épisodes de pollution par l'ozone ou les particules.

La surveillance de la qualité de l’air extérieur et la communication sont assurées par Lig’Air, l’association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air en région Centre-Val de Loire. À ce titre, Lig’Air :

  • gère le réseau de capteurs,
  • traite les données et met à disposition du public les résultats (cartographie, indice de la qualité de l’air),
  • informe les autorités en cas de pic de pollution,
  • participe aux études et à l’élaboration des différents plans.

 

Le croisement des analyses avec des outils de modélisation informatique permet de proposer des cartographies de la qualité de l’air :

  • à l’échelle de l’Europe ou de la France (prévair),
  • à l’échelle de la région, avec une prévision à la commune et désormais avec une cartographie infracommunale pour les agglomérations d’Orléans et de Tours (Lig’Air).

Lig’air a également développé un service d’information par e-mail pour prévenir en cas de dégradation de la qualité de l’air. Ce service "sentimail" est disponible gratuitement sur le site de l’association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air.

Même si la surveillance de la qualité de l’air extérieur et la communication sont assurées par Lig’Air, l'ARS intervient à plusieurs niveaux :

  • analyse critique de la partie sanitaire des études d’impact exigées par la réglementation pour les installations classées, les infrastructures routières et les zones d’aménagement concertées, par exemple,
  • avis techniques visant à la prise en compte des aspects sanitaires dans les documents d’urbanisme, comme les Plans locaux d’urbanisme (PLU) ou les permis de construire,
  • actions de planification et de suivi mises en œuvre dans la région : Plans de protection de l’atmosphère (PPA), Schéma régional climat et air énergie (SRCAE) ou encore diffusion des résultats des études sur l'air et la santé, en collaboration avec Santé publique France.