Centre-Val de Loire

Autorisations de vente de médicaments au public - pharmacies à usage intérieur

Article
La pharmacie à usage intérieur (PUI) est la pharmacie qui se situe à l’intérieur d’un établissement de santé dans lequel sont traités des malades.
Corps de texte

Sa mission est double :

  • assurer les approvisionnements en médicaments et dispositifs médicaux des services de soins,
  • contribuer à leur bon usage et leur sécurité d’utilisation.

Son rôle est donc essentiel, car elle est au centre même de la prise en charge thérapeutique du patient. 

Les conditions de délivrance de certains médicaments ont été modifiées (passage d'une délivrance en officine à une délivrance par les établissements de santé). Les pharmacies à usage intérieur sont donc autorisées à délivrer certain médicaments au public. Consulter la liste des établissements de santé disposant d'une pharmacie à usage intérieur autorisée à délivrer des médicaments au public (rétrocession) ci-dessous.

Les médecins hépato-gastro-entérologues, infectiologues ou internistes exerçant en milieu hospitalier (public ou privé) souhaitant prescrire un nouvel antiviral d’action directe (NAAD) à un patient, doivent au préalable soumettre son dossier médical pour avis à la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Hépatite C (RCP) d’un service autorisé.
Les services hospitaliers autorisés pour l’organisation des RCP en région Centre-Val de Loire sont :

  • Service d’hépato-gastro-entérologie du CHR d’Orléans

    • Responsable :  Dr SI AHMED
      Tél : 02 38 51 42 41 ou 45
  • Service d’hépato-gastro-entérologie du CHU de Tours - Hôpital Trousseau
    • Responsable :  Dr D’ALTEROCHE
      Tél : 02 47 47 59 16

La délivrance du traitement s’effectue auprès des pharmacies à usage intérieur des établissements de santé autorisées à cette activité, sous réserve du respect des conditions de prescription figurant à l’Autorisation de mise sur le marché (AMM), de l’initiation de traitement conditionnée à l’avis d’une RCP et dans les conditions de prise en charge par l’Assurance maladie pour les indications thérapeutiques fixées par arrêté.
 

Voir Aussi