Campagne de vaccination Grippe-Covid : la mobilisation de tous fera la différence

Article

La campagne de vaccination contre la grippe se fait en parallèle de celle contre le Covid-19. Les vaccins réduisent le risque de développer une forme grave de la maladie et diminuent les risques de diffusion du virus. La campagne est prolongée jusqu'au 29 février 2024.

La grippe en France métropolitaine touche chaque hiver entre 2 et 6 millions de personnes, plus particulièrement les personnes fragiles, et est responsable d'hospitalisations, voire de décès. 

La période d’octobre 2022 à janvier 2023, en région Centre-Val de Loire, fut marquée par une co-circulation intense des virus respiratoires de la Covid, de la grippe et de la bronchiolite, entrainant des tensions hospitalières fortes en secteurs adultes et pédiatriques ainsi qu’en médecine de ville.

Une attention toute particulière doit être apportée cette année à la campagne de vaccination dans le but d’initier une dynamique forte de vaccination et de protection des plus fragiles.

En moyenne en France, 2 000 vies sont sauvées chaque année chez les personnes de plus de 65 ans et plus grâce à la vaccination.

La vaccination peut également être proposée à tous les enfants âgés de 2 à 17 ans révolus.

La mobilisation de tous les professionnels de santé et personnels au contact régulier et prolongé avec des personnes à risque est un enjeu primordial durant cette campagne. 

Les professionnels des établissements de santé, des secteurs du médico-social et des acteurs du champ de l’aide à domicile sont donc invités à se faire vacciner contre la grippe, mais aussi à recevoir une dose de rappel contre le Covid-19.

La prévention de la grippe repose sur la vaccination mais également sur le respect des mesures barrières :

  • se laver les mains régulièrement, avec de l'eau et du savon ou avec une solution hydro-alcoolique,
  • tousser ou éternuer dans son coude,
  • utiliser un mouchoir en papier à usage unique,
  • porter un masque,
  • limiter les contacts avec des personnes fragiles ou malades.

Les personnes éligibles à la vaccination contre la grippe sont :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • les personnes de moins de 65 ans, y compris les enfants dès l'âge de 6 mois, souffrant de certaines maladies chroniques,
  • les femmes enceintes,
  • les personnes souffrant d'obésité (IMC égal ou supérieur à 40),
  • les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ou dans un établissement médicosocial d’hébergement quel que soit leur âge.

Par ailleurs, afin d'assurer une protection indirecte, la vaccination est recommandée à d'autres populations :

  • aux professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère,
  • à l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de complication grave de la grippe, et à l'entourage des personnes immunodéprimé,
  • aux aides à domicile des particuliers employeurs vulnérables.

Les professionnels exposés aux virus influenza porcins et aviaires sont également invités à se faire vacciner pour éviter la transmission aux animaux des virus influenza humains.

À noter : en 2023, suite à une recommandation de la Haute autorité de santé (HAS), la vaccination contre la grippe saisonnière peut désormais être proposée (sans être obligatoire) aux enfants de 2 à 17 ans révolus sans maladie chronique.

Le vaccin antigrippal est entièrement remboursé par l'Assurance maladie pour les personnes à risques, pour les patients bénéficiant d’une affection de longue durée (ALD) pour lesquelles le vaccin est recommandé ou au titre de l'assurance maternité.

Si vous êtes concerné, vous recevez de votre caisse une invitation et un bon de prise en charge afin de retirer gratuitement le vaccin chez le pharmacien sur présentation de ce bon, et vous faire vacciner par le professionnel de votre choix.

Le vaccin est gratuit pour :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • les personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques,
  • les femmes enceintes,
  • les personnes souffrant d’obésité,
  • l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes immunodéprimées,
  • les aides à domicile des particuliers employeurs vulnérables bénéficiaires d’exonérations,
  • les professionnels exposés aux virus influenza aviaires et porcins.

Si vous êtes éligible mais que vous n'avez pu être identifié et invité par l'Assurance maladie, parlez-en à votre médecin, à votre sage-femme ou à votre pharmacien, qui pourront vous délivrer un bon de prise en charge vous permettant d'obtenir gratuitement le vaccin.

Et si vous ne faites pas partie des publics prioritaires ?

Le vaccin et l'injection ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie. Néanmoins, vous pouvez acheter votre vaccin à la pharmacie sans prescription médicale et vous faire vacciner par le professionnel de santé de votre choix.

  • les médecins,
  • les infirmier(e)s,
  • les sages-femmes (pour les femmes enceintes et l'entourage des nourrissons à risque),
  • les pharmaciens.

À noter : les pharmaciens peuvent prescrire et administrer le vaccin contre la grippe saisonnière à toutes les personnes de 11 ans et plus, ciblées ou non par les recommandations vaccinales.

Si vous êtes concerné par ces deux vaccinations, vous pouvez les faire pratiquer le même jour. Il n'y a en effet pas de délai à observer entre les deux vaccinations.

Pensez à apporter le vaccin contre la grippe chez le professionnel qui vous vaccinera, car ce vaccin est disponible uniquement en pharmacie (contrairement au vaccin contre la Covid-19 qui est disponible chez le professionnel de santé).

Voir Aussi