Semaine européenne de la vaccination du 25 avril au 1er mai 2022

Actualité
vaccination_ars_cvdl

La semaine européenne de la vaccination se déroule du 25 avril au 1er mai 2022 avec comme thème : "Promotion de la vaccination Covid et promotion des vaccinations en général». Elle a pour but de promouvoir la vaccination, de rappeler l’importance de vacciner les enfants et les adultes et de montrer l’importance d’être à jour de ses vaccinations.

Chaque année, la Semaine Européenne de la Vaccination (SEV) a pour but de promouvoir la vaccination. Elle est l'occasion de rappeler l’importance de vacciner les enfants et les adultes et de montrer l’importance d’être à jour de ses vaccinations.

La SEV est un temps fort de communication et d’actions en direction du public et des professionnels de santé pour mieux faire connaître et promouvoir les enjeux de la vaccination.

Cette semaine européenne de la vaccination se déroule cette année du 25 avril au 1er mai 2022 avec comme thème : «Promotion de la vaccination Covid et promotion des vaccinations en général».

La vaccination contre la Covid-19 reste toujours d’actualité avec l’importance :

  • de la dose de rappel pour toutes les personnes âgées de 12 ans et plus dont l’immunité proférée par le vaccin face au Covid-19 tend à diminuer au fil des mois après l’obtention du schéma vaccinal complet en particulier face aux variants.
  • de la 2e dose de rappel pour les personnes âgées de plus de 60 ans pour permettre de renforcer leur protection contre les formes graves de la maladie dans un contexte actuel de poursuite de la circulation du virus.

Au-delà de la vaccination contre la Covid-19, la SEV constitue une occasion majeure de rappeler l’importance des autres vaccinations pour préserver la santé de tous et pour lesquelles des enjeux persistent (rougeole, papillomavirus, méningocoques…).

Importance de la vaccination

La vaccination permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles, et ainsi d’éviter plus de 2 à 3 millions de décès par an dans le monde comme estimé par les données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

La vaccination permet non seulement de se protéger individuellement, mais aussi de protéger son entourage (et plus particulièrement les personnes les plus fragiles : nouveau-nés, femmes enceintes et personnes malades ou âgées).

Ainsi, un taux de couverture vaccinale* suffisamment élevé permet de réduire la transmission des maladies et de diminuer le risque d’épidémie ; à terme, cela permet l’élimination et l’éradication de certaines maladies (comme la diphtérie en France, ou la variole, éradiquée au niveau mondial).

Dans un contexte de réapparition de certaines maladies comme la rougeole du fait d’une couverture vaccinale insuffisante ou même d’une absence de couverture vaccinale, le slogan : « la meilleure protection c’est la vaccination » est plus que jamais d’actualité. 

L’obligation vaccinale pour les nourrissons depuis le 1er janvier 2018 (passage aux 11 vaccins obligatoires), l’extension aux garçons de la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) depuis le 1er janvier 2021 ou encore la poursuite de la vaccination avec deux doses des moins de 40 ans contre la rougeole restent des enjeux majeurs. 

De nombreux acteurs de terrain se mobilisent en collaboration avec l’ARS.

Selon les données 2020 du Baromètre de Santé publique France et les données de l’enquête CoviPRev 2021, l’adhésion à la vaccination est d’autant plus importante que les personnes interrogées ont le sentiment d’être bien informées, d’où l’importance d’une information claire et accessible.

Ainsi, à l’occasion de la SEV, de nombreux outils de communication et d’information sur la vaccination sont mis à disposition par Santé publique France. Ils sont accessibles en téléchargement en bas de cette page.

*pourcentage de la population vaccinée pour chacune des maladies