Santé mentale et psychiatrie : 5 projets financés en région Centre-Val de Loire à hauteur de 2 358 796 €

Communiqué de presse
Visuel
Communiqué de presse
A la suite d’appels à projets lancés par le Ministère des Solidarités et de la Santé, 5 projets ont été retenus en région Centre-Val de Loire, témoignant d’une mobilisation active et de la dynamique des acteurs du secteur.
Corps de texte

Les projets sélectionnés, qui répondent à une couverture territoriale large et à une mise en œuvre opérationnelle rapide dès 2020, visent deux objectifs :

  • améliorer le parcours de soins des enfants et adolescents, en renforçant la psychiatrie infanto-juvénile dans les territoires les moins bien dotés. Cet objectif s’inscrit dans le cadre d’une action plus large visant à construire une prise en charge en santé mentale et psychiatrie accessible, coordonnée, adaptée aux besoins des enfants et adolescents et organisée avec le champ social, médico-social et éducatif, tout en réduisant les inégalités d’accès aux soins dans ce domaine.
  • proposer des organisations innovantes dans les prises en charge proposées, dans le cadre des actions prioritaires de la feuille de route ministérielle en psychiatrie et santé mentale : repérage et prise en charge précoce des troubles psychiques, prévention et la gestion des situations de crise et d’urgence, accès aux soins somatiques des patients suivis en psychiatrie, mise en œuvre de parcours coordonnés en psychiatrie favorisant la proximité et les articulations entre l’ensemble des acteurs du territoire.

L’effort financier significatif lié à ces appels à projets intervient dans le droit fil de l’aide complémentaire que la Ministre des Solidarités et de la Santé avait apportée à notre région fin 2018 (6 millions d’euros alloués à 23 projets), puis en avril 2019 (près de 6,2M € supplémentaires), afin de réduire les inégalités territoriales, la région Centre-Val de Loire étant historiquement sous-dotée dans le secteur de la santé mentale.

L’ARS Centre-Val de Loire souhaite poursuivre activement l’objectif de renforcer l’accès aux soins en santé mentale et continuera pour ce faire à soutenir et accompagner les projets portés par l’ensemble des acteurs régionaux.

Appel à projets – fonds d’innovation organisationnelle en psychiatrie

Département Subvention Porteur du projet Projet
Eure-et-Loir 315 013 €

GHT28 / SAMU28

Création d’un dispositif départemental d’aide et de régulation psychiatrique dédiée aux situations d’urgences et de crise en santé mentale.
Organisé en deux zones (Nord, Sud), en lien direct avec le SAMU 28, les services d’urgences, les institutions et les structures d’accueil des urgences de psychiatrie, l’objectif est d’organiser une réponse immédiate la plus adaptée possible, aux urgences psychiatriques et aux situations de crises psychosociales, en tout point du territoire, et d’assurer une réponse optimale coordonnée, graduée et partagée entre les différents intervenants.

Indre-et-Loire 616 016 € Centre hospitalier universitaire régional de Tours et CPTS du département

Co-porté par les 6 CPTS du département et le CHRU de Tours, le projet vise à développer la coordination entre soins primaires et psychiatrie, en associant les professionnels de soins primaires et les établissements de santé du département, dans une logique de soins collaboratifs soins primaires/santé mentale (plateforme téléphonique permettant un avis spécialisé rapide en psychiatrie, exercice partagé, outils mutualisés de diffusion et de partage de l’information médicale, développement d’une culture commune en santé mentale).

Loiret 220 509 € Association AMARA 45 : association de la Maison des Adolescents et du réseau de l’Adolescence

Création d’une équipe mobile de la Maison des adolescents se déplaçant dans les secteurs du département du Loiret éloignés des grandes agglomérations pour procéder à des entretiens délocalisés d’adolescents de 11 à 21 ans et/ ou de leurs proches, à la demande, quel que soit le lieu, et dans des délais rapides au sein d’un véhicule aménagé ou sur des sites fixes de partenaires (établissements scolaires notamment).

L’équipe pluridisciplinaire proposera une écoute, une évaluation pluridisciplinaire de la situation, ainsi qu’une orientation adaptée du jeune ou de ses proches. L’équipe mobile se rendra également en interventions extérieures sur des structures, pour des actions collectives de prévention santé mentale, auprès des jeunes ou auprès des adultes qui les accompagnent.

Appel à projets – renforcement de l’offre en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent

Département Subvention Porteur du projet Projet
Eure-et-Loir 295 984 € Centre hospitalier de Chartres

Renforcement de la capacité d’hospitalisation complète sur le département pour la prise en charge des situations de crises en pédopsychiatrie et mise en place d’une équipe mobile afin d’améliorer la psychiatrie de liaison, d’apporter un appui aux établissements sociaux et médico-sociaux prenant en charge des jeunes et d’intervenir au domicile du patient.

Ce projet, porté par le Groupement hospitalier de territoire et impliquant les Centres hospitaliers de Chartres, de Dreux et de Bonneval (Henri Ey), a vocation à répondre aux besoins de l’ensemble du département d’Eure-et-Loir.

Indre 911 274 € Centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc

Création d’une unité mobile d’accueil, d’évaluation et de coordination permettant de développer le repérage et la prise en charge précoce des pathologies psychiatriques et troubles psychiques des enfants et des adolescents du département, en collaboration avec les partenaires (instituions médico-sociales, protection de l’enfance…), de renforcer la psychiatrie de liaison ainsi que les capacités d’hospitalisation en cas de situation de crise.
Ce projet a vocation à répondre aux besoins de l’ensemble du département de l’Indre.

 

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Christophe LUGNOT, Directeur de cabinet

02 38 77 39 26 – 07 62 90 90 52

ars-cvl-presse@ars.sante.fr

Mots clés