Centre-Val de Loire

Recommandations en cas de forte chaleur

Actualité
Date de publication
Visuel
Visuel - canicule 2017
Qui dit soleil et retour des beaux jours dit généralement envie de s’exposer au soleil et d’en profiter. Si le soleil est synonyme de bien-être et de bienfaits, en revanche il est essentiel d’adapter son comportement pour en profiter en toute sécurité. Le soleil peut provoquer de graves dommages pour les yeux, vieillissement prématuré de la peau, cancers de la peau…
Corps de texte

4 réflexes à adopter mêlant plaisir, soleil et responsabilité

De mai à août, les rayons du soleil sont très intenses et pour se protéger efficacement des risques solaires, il faut respecter quatre règles simples et indissociables :

  • Éviter de s’exposer entre midi et 16 heures et rechercher l’ombre
    Plus le soleil est haut, plus les UV sont intenses et nocifs. Entre 12h et 16h, il est donc préférable de rester à l’ombre ou au frais.
  • Protéger systématiquement les enfants dont la peau et les yeux sont particulièrement sensibles 
    Quant aux bébés, ils ne doivent jamais être exposés directement au soleil.
  • Se couvrir est le meilleur moyen de limiter les risques liés au soleil
    Le chapeau, les lunettes de soleil, le t-shirt et le short long offrent davantage de protections.
  • Renouveler régulièrement l’application de votre crème solaire
    Il faut appliquer de la crème solaire toutes les deux heures et après chaque baignade pour une meilleure protection. Cependant vigilance ! Aucune crème ne filtre totalement les UV du soleil. C’est pourquoi, il faut choisir un indice de protection élevé, minimum 30 pour être protégé.

Quels sont les risques liés aux fortes chaleurs ?

Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs. Lorsque l’on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se  maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température  supérieure à 40° avec altération de la conscience).

En ce qui  concerne l’enfant et l’adulte, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Mais, en conséquence, on perd de l’eau  et on risque la déshydratation. Chez les travailleurs manuels, travaillant notamment à l’extérieur, et lorsqu’on fait du sport, le corps exposé à la chaleur transpire beaucoup pour se maintenir à la  bonne température. Il y a un risque de déshydratation.

Des consignes simples pour se protéger de la chaleur

Pendant la journée, fermer volets, rideaux et fenêtres. Aérer la nuit. Utiliser ventilateur et/ou climatiseur. Se rafraîchir à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette. Boire fréquemment et régulièrement dans la journée même sans soif (penser notamment à faire boire les enfants, les personnes âgées et/ou dépendantes).
Continuer à manger normalement. Limiter les activités physiques. Eviter si possible de sortir et de s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes. Prendre des nouvelles ou rendre visite régulièrement aux personnes âgées de votre entourage (famille, voisins) isolées ou souffrant de maladies chroniques. En cas de malaise ou de troubles du comportement, contacter votre médecin.

Quelles sont les personnes à risque ?

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans
  • Les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans
  • Les travailleurs manuels, travaillant notamment à l’extérieur
  • et les personnes pratiquant une activité sportive en plein air

D’autres personnes sont également susceptibles d’être plus à risque en période de chaleur : les personnes confinées au lit ou au fauteuil, les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du  comportement, de difficultés de compréhension et d’orientation ou de  pertes d’autonomie pour les actes de la vie quotidienne, les personnes ayant une méconnaissance du danger, les personnes sous traitement médicamenteux au long cours ou prenant certains médicaments pouvant interférer avec l’adaptation de l’organisme  à la chaleur, les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aiguës au moment de la vague de chaleur, les personnes en situation de grande précarité, les personnes non conscientes du danger.

 

Visuel canicule - personnes vulnérables - 2017

En cas d’épisode de forte chaleur, un numéro d’information est mis à disposition du public

0 800 06 66 66 - Canicule Info Service
(appel gratuit depuis un poste fixe)

Aller plus loin

Liens utiles