Projections-débats d’un documentaire sur les femmes victimes de violence en région Centre-Val de Loire

Actualité

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre prochain, des projections-débats sont organisés en région Centre-Val de Loire. L'occasion de découvrir le film documentaire "La mémoire réparée". Ce film porte notamment sur le travail thérapeutique qu’effectue le centre de psychotraumatologie de Tours auprès des femmes victimes de violence.

Soutenus par l'ARS Centre-Val de Loire, la Région, la Direction régionale aux droits des femmes et à l'égalité, la ville de Bourges, la ville de Tours et France 3 Centre-Val de Loire, les projections-débats se tiendront : 

  • A CHARTRES
    le 16 novembre à 19h30
    au Multiplex "Les Enfants du Paradis"
  • A ORLEANS
    le 18 novembre à 19h
    au Cinéma "Les Carmes"
  • A CHATEAUROUX
    le 19 novembre à 19h30
    au Cinéma "CGR"
  • A BOURGES
    le 23 novembre à 19h30
    au Cinéma de la Maison de la Culture
  • A BLOIS
    le 24 novembre à 20h
    au Cinéma "Les Lobis"
  • A TOURS
    le 25 novembre à 20h15
    au Cinéma "CGR" Tours Centre

"La mémoire réparée" - film documentaire de 52 minutes réalisé par François-Xavier Noulens

Pendant plus de six mois, François-Xavier Noulens au travers de son travail a rencontré des femmes victimes de violences sexuelles, ainsi que des personnes victimes d’agressions, exposées de manière prolongée à différents traumatismes (deuil, accidents de la route, violences répétitives etc.). Au travers de leurs récits, nous découvrirons ces méthodes nouvelles de soin du stress post-traumatique, celles et ceux qui les prodiguent, l’histoire chaque fois différente, d’une reconstruction.

Deux types de projections :
• Les projections débats en milieu scolaire à destination des élèves de première et de terminale.
• Les projections débats en soirée, gratuites et ouvertes au grand public.

En milieu scolaire, chaque projection débutera par une présentation du CIDFF et de ses outils à destination des élèves. Le film projeté, un débat suivra en présence d’un membre du CIDFF local, du réalisateur et d’un psychologue. Deux projections seront organisées, l’une le matin et l’autre l’après-midi (sauf exception), elles précèderont la soirée de projection en avant-première dans un cinéma de la ville en question.

Les soirées avant-première, auront lieu dans les six départements de la région Centre-Val de Loire, chaque projection sera suivie d’un débat en présence du réalisateur du film, d’un représentant du CIDFF local, d’un représentant du Centre régional de psychotraumatologie de Tours, et d’un représentant d’une association locale qui œuvre chaque jour auprès des femmes victimes de violences.

Le centre de psychotraumatologie de Tours

À Tours, un lieu a ouvert ses portes depuis près de deux ans en marge de l’hôpital : on y accueille, écoute et soigne des personnes aux prises avec le mal-être d’une expérience traumatisante. La nouveauté, c’est la prise en charge d’un mal bien particulier enfin reconnu : l’état de stress post traumatique, provoqué notamment par les violences faites aux femmes. Somme de souffrances, d’obsessions et d’obstacles à vivre résultant d’une agression, d’un événement grave, d’une catastrophe. Cela peut aussi être la mort d’un proche ou l’exposition prolongée à des situations dramatiques. La particularité du centre est de réunir les différentes voies thérapeutiques pour faire face à ce mal en un lieu dédié, facile d’accès, où chacun pourra être orienté vers le soin qui lui convient.

En savoir plus sur le centre de psychotraumalogie