Pendant le confinement, les cabinets des professionnels de santé restent ouverts !

Actualité
Date de publication
Visuel
Une fille et sa maman en présence d'un professionnel de santé
Crédit : Fotolia
L'épidémie de Covid-19 ne doit pas conduire à retarder ou renoncer aux recours aux soins, en particulier pour les patients souffrant de pathologies nécessitant un suivi régulier ou pour les enfants.
Corps de texte
Source de la vidéo

Les cabinets sont ouverts et l’ensemble des possibilités de recours aux soins sont disponibles, en consultation au cabinet, ou en consultation à distance par téléconsultation ou télé-soin. Les professionnels ont organisé leurs cabinets ou structures de soins de façon à accueillir les patients en toute sécurité et dans le respect des mesures "barrières".

Tous les motifs de recours doivent être maintenus : notamment les actes de prévention (vaccination, dépistage...), les actes de suivi et les actes de soins ou de rééducation liés à tout problème de santé. Si toutes les catégories de populations sont concernées, ce message s’adresse particulièrement aux personnes fragiles, personnes âgées, malades chroniques, femmes enceintes et jeunes enfants.

N’interrompez-pas votre traitement et votre suivi médical, n’hésitez pas à prendre contact avec vos professionnels de santé habituels. 

En effet, l’interruption d’un traitement et/ou d’un suivi médical peut conduire à un retard de diagnostic ou à des complications évitables, notamment pour les patients atteints de maladies chroniques qui nécessitent un suivi régulier.

Les professionnels de santé libéraux se sont organisés afin d’assurer la continuité des soins pour des motifs autres que la suspicion de coronavirus, dans le respect des mesures d’hygiène et des gestes barrières permettant d’éviter le risque de contamination.      

Les patients, en particulier les personnes sous traitement, en affection de longue durée (ALD) et/ou atteintes de maladies chroniques, doivent continuer à faire appel à leur professionnels de santé habituels (médecin généraliste ou spécialiste, infirmier…). Ces derniers pourront leur proposer, dans la mesure du possible, une téléconsultation ou un télésuivi, ou par défaut une consultation en présentiel si nécessaire. Pour les personnes fragiles et âgées (+ de 70 ans) ou qui n’ont pas accès aux technologies numériques, des consultations par téléphone sont possibles.

Les parents sont invités à rester vigilants sur l’état de santé de leurs enfants et ne doivent pas hésiter à prendre un avis médical, comme ils le faisaient en dehors de la cette période de crise sanitaire, pour éviter la dégradation de situations qui pourrait avoir des conséquences graves. 

Le suivi du calendrier vaccinal est également important : réaliser les vaccinations prévues dans le calendrier vaccinal de la première année à 2 mois, 4 mois, 5 mois, 11 mois et 12 mois (consultez le calendrier des vaccinations 2020).

Le suivi de la grossesse et la prise en charge de toutes les femmes enceintes sont maintenus pendant la durée de l’épidémie.
L’accès aux échographies est assuré par les établissements et certains professionnels libéraux.

D’autres rendez-vous (entretien prénatal précoce, cours de préparation à la naissance…) doivent être réalisés en priorité en téléconsultation, auprès des sages-femmes, gynécologues libéraux et PMI qui le propose.

Les maternités ont pris des mesures afin de protéger les mères, les enfants et le personnel lors des accouchements. Les parents sont invités à contacter leur établissement pour connaitre ces mesures.

Une grossesse non désirée en période de confinement Covid-19 ? 

Si vous souhaitez interrompre votre grossesse, pour ne pas dépasser le délai légal, n’attendez pas !

Vous pouvez dès à présent consulter une sage-femme, un médecin, un centre de santé, un centre de planification ou un centre IVG.

Consultez le site IVGlesadresses.org, régulièrement mis à jour avec les ouvertures des centres et des cabinets, ou appelez le numéro vert 0 800 0811 11.

En région Centre-Val de Loire, la liste des centres IVG est disponible sur le site Internet de l'ARS

Réseau périnat Centre-Val de Loire

Pour en savoir plus sur l'IVG médicamenteuse durant le confinement

Comment se rendre à un rendez-vous médical pendant le confinement ?

Pour se rendre à un rendez-vous médical durant le confinement (même si le cabinet du professionnel de santé se situe à plus d'1 km du domicile) :

  • Télécharger une attestation de déplacement dérogatoire sur l'application gratuite TousAntiCovid ou sur le site web du Ministère de l'Intérieur.
  • Remplir les informations nécessaires (nom, adresse, date de naissance...) en ligne ou sur papier, et cocher la case "Consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et l'achat de médicaments".
  • Si possible, joindre à l'attestation dérogatoire un justificatif de RDV.