Centre-Val de Loire

31 mai : Journée mondiale sans tabac

Actualité
Date de publication
Visuel
journée_mondiale_sans_tabac
Chaque année, le 31 mai marque la Journée mondiale sans tabac. Cette campagne annuelle est l’occasion de sensibiliser aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme ou à la fumée des autres et de décourager la consommation du tabac sous quelque forme que ce soit. Cette année, le thème de la campagne : "Le tabac et la santé pulmonaire".
Corps de texte

Le tabagisme actif et l’exposition à la fumée du tabac augmentent le risque de contracter de nombreuses maladies. Par exemple, ils nuisent à la santé pulmonaire de multiples façons :

  • cancer du poumon : le tabagisme actif est responsable de plus des deux tiers des décès dus au cancer du poumon dans le monde. Quant au tabagisme passif, il augmente le risque de contracter un cancer du poumon en tant que non-fumeur,
  • les maladies respiratoires chroniques, comme les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l’asthme : le tabagisme est la principale cause de maladies pulmonaires obstructives chroniques, qui entraînent une toux douloureuse et des difficultés respiratoires angoissantes. Il intensifie également l’asthme, ce qui restreint l’activité et contribue à l’invalidité.

Objectifs de la campagne de la Journée mondiale sans tabac 2019

La mesure la plus efficace pour améliorer la santé pulmonaire consiste à réduire le tabagisme et l’exposition à la fumée des autres. Dans certains pays, de grandes parties de la population, notamment les fumeurs, connaissent mal les conséquences du tabagisme ou de l’exposition à la fumée des autres sur la santé pulmonaire. Malgré des données convaincantes sur les effets nocifs du tabac pour les poumons, on continue de sous-estimer le potentiel de la lutte pour améliorer la santé pulmonaire.

La campagne de la Journée mondiale sans tabac 2019 sensibilisera aux points suivants :

  • risques posés par le tabagisme et l’exposition à la fumée des autres,
  • connaissance des dangers particuliers du tabagisme pour la santé pulmonaire,
  • ampleur mondiale de la mortalité et de la morbidité dues aux maladies pulmonaires provoquées par le tabac, notamment les maladies respiratoires chroniques et le cancer du poumon,
  • nouvelles données sur le lien entre le tabagisme et les décès dus à la tuberculose,
  • implications du tabagisme passif pour la santé pulmonaire dans tous les groupes d’âge,
  • importance de la santé pulmonaire pour la santé et le bien-être en général,
  • actions et mesures faisables que les principaux publics, parmi lesquels le grand public et les gouvernements, peuvent décider pour réduire les risques posés par le tabac à la santé pulmonaire.

Le thème transversal du tabac et de la santé pulmonaire a des répercussions sur d’autres processus mondiaux, comme les efforts internationaux pour lutter contre les maladies non transmissibles (MNT), la tuberculose et la pollution de l’air afin de favoriser la santé. C’est une occasion pour engager les parties prenantes dans différents secteurs et donner aux pays les moyens de renforcer l’application des mesures MPOWER que l’on retrouve dans la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

Aller plus loin