Grippe : professionnels, impliquons-nous pour protéger les plus fragiles

Actualité
Visuel illustrant une aide-soignant et une personne âgée

Acteurs majeurs de la vaccination en France, les professionnels de santé sont les relais indispensables pour la réussite de la politique vaccinale. Leur mission d’encourager les personnes les plus vulnérables à se faire vacciner, est primordiale. Leur propre vaccination est également essentielle.

La nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a démarré le 18 octobre 2022 et prendra fin le 31 janvier 2023. La grippe, chaque année :

  • touche 2 à 6 millions de personnes,
  • tue de 10 000 à 15 000 décès,
  • entraîne de 13 000 à 43 000 jours d’hospitalisation incluant les jours en réanimation.

Les personnes à risque de complications sont :

  • les femmes enceintes,
  • les enfants de 6 à 59 mois,
  • les personnes âgées,
  • les individus de tout âge présentant certaines affections chroniques.

Contrairement à de nombreuses idées reçues, les femmes enceintes sont très vulnérables face à certains virus comme la grippe. Pour la future maman : l'atteinte pulmonaire est plus fréquemment sévère et le risque d'hospitalisation est majoré. Pour l'enfant : le risque de naissance prématurée est augmenté. 

La vaccination contre la grippe est le moyen le plus sûr et efficace de protéger la femme enceinte ainsi que son bébé jusqu’à ses six premiers mois. Elle est recommandée quel que soit le trimestre de grossesse.

Les vaccins contre la grippe sont réservés aux personnes ciblées par les recommandations durant les 4 premières semaines de la campagne, à partir du 18 octobre jusqu’au 15 novembre. Il s’agit de protéger en priorité les personnes les plus fragiles qui sont à risque de développer une forme grave de la grippe. Ouverture au grand public à partir du 15 novembre.

La couverture vaccinale actuelle, autour de 50 %, permet d’éviter près de 2 000 décès par an. Si elle atteignait 75 % (taux recommandé par l’OMS, y compris en milieu professionnel), elle permettrait  d'éviter 3000 décès et de diminuer significativement les consultations auprès de la médecine de ville et les hospitalisations.

Grâce à la mobilisation renouvelée de chacun, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière progresse depuis plusieurs années. L’année 2021-2022 a obtenu des couvertures vaccinales en nette progression par rapport aux campagnes antérieures à la crise sanitaire.

  • En ville, les pharmaciens d’officine ont augmenté leur participation en réalisant de l’ordre de 45 % des actes de vaccination.
  • 86,9 % des résidents en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ont été vaccinés.

La dose de rappel automnale contre la covid19 est recommandée, quel que soit le nombre de doses précédemment reçues, pour les populations les plus fragiles ainsi que pour les professionnels des secteurs sanitaires et médico-social, selon les délais indiqués par l’HAS. 

Les gestes barrières, toujours nécessaires

L’autre axe majeur de la prévention est le maintien strict des mesures barrières dans un objectif de prévention à la fois de la grippe, de l’infection à COVID19 et autres épidémies saisonnières.

Compte-tenu du contexte actuel de reprise épidémique de la COVID 19, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2022-2023 doit s’articuler avec la campagne automnale de vaccination contre la Covid-19, conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé (HAS).

Visuel de rappel des gestes barrières

 

Les vaccins grippe disponibles pour la campagne 2022-2023 sont :

  • Vaxigrip Tetra® : pris en charge par l’Assurance maladie à partir de 6 mois,
  • Influvac Tetra® : pris en charge par l’Assurance maladie à partir de 6 mois,
  • Fluarix tetra® : pris en charge par l’Assurance maladie à partir de 6 mois,
  • Efluelda® : pris en charge par l’Assurance maladie à partir de 65 ans. 

Les délais à respecter, ou pas, entre vaccins grippe et vaccins Covid-19

Visuel délai vaccins grippe et covid-19

Vaccins Covid-19

Des vaccins bivalents contre la covid-19 sont disponibles depuis début octobre 2022. Ils agissent contre la souche initiale du coronavirus Sars-CoV-2 et contre le variant Omicron de ce virus assurant ainsi une meilleure protection contre les variants qui circulent actuellement en France.

Rappel : la dose de rappel contre la Covid-19, est à administrer :

  • Dès 3 mois après la dernière injection ou infection pour les personnes âgées de 80 ans et plus, ainsi que pour les résidents en EHPAD et en USLD et les personnes sévèrement immunodéprimées, quel que soit leur âge ;
  • Dès 6 mois après la dernière injection pour toutes les autres personnes éligibles. En cas d’infection récente au SARS-Cov2, le rappel est recommandé dès 3 mois après l’infection, en respectant un délai minimal de 6 mois après la dernière injection.

 

Plusieurs textes réglementaires ont récemment élargi les compétences des professionnels paramédicaux, pour l’autorisation d’administration du vaccin de la grippe saisonnière, notamment pour les mineurs.

Effecteurs de la vaccination contre la grippe saisonnière pour la campagne 2022-2023
Professionnel de santé

Public auquel le professionnel est autorisé
à administrer le vaccin contre la grippe

Médecin Toute personne
Infirmier

Personnes majeures, ciblées ou non par les recommandations, (à l’exception des personnes présentant des antécédents de réactions allergiques sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure qui ne peuvent être vaccinées que par un médecin) ;

Mineurs de 16 ans et plus, ciblés par les recommandations, sans prescription médicale préalable de l’acte (à l’exception des personnes présentant des antécédents de réactions allergiques sévères à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure, qui ne peuvent être vaccinées que par un médecin) ; -

Mineurs jusqu’à 15 ans inclus, sur prescription médicale de l’acte

Pharmacien d’officine ayant suivi une formation à la vaccination contre la grippe ou contre la Covid 19

Personnes majeures, ciblées ou non par les recommandations, (à l’exception des personnes présentant des antécédents de réactions allergiques sévères à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure, qui ne peuvent être vaccinées que par un médecin) ;

Mineurs de 16 ans et plus, ciblés par les recommandations (à l’exception des personnes présentant des antécédents de réactions allergiques sévères à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure, qui ne peuvent être vaccinées que par un médecin).

Sage-femme

Personnes majeures : les femmes et l’entourage des femmes enceintes et des nourrissons de moins de 8 semaines, ciblés ou non par les recommandations ;

Mineurs de 16 ans et plus, y compris de l’entourage, ciblés par les recommandations ;

Mineurs jusqu’à 15 ans inclus, y compris de l’entourage, ciblés par les recommandations

 

Malgré ces évolutions encourageantes, la vaccination des professionnels de santé demeure encore insuffisante : 22 % en établissements de santé et 27,6 % en EHPAD, pour la campagne 2021-2022.

 

La vaccination contre la grippe saisonnière des professionnels permet de :

  • lutter contre sa transmission nosocomiale
  • limiter l’infection des personnes âgées et fragiles, plus fréquemment sujettes à des complications

Protéger les plus fragiles veut dire aussi : « se vacciner »