Grippe : ce n’est pas parce qu’on n’en parle plus qu'elle a disparu !

Actualité

Tous les professionnels de la région Centre-Val de Loire, l’Agence régionale de santé et l’Assurance Maladie se mobilisent pour la vaccination contre la grippe saisonnière, face à la nécessité encore accrue par le contexte sanitaire de rappeler aux personnes à risque leur fragilité face à la grippe.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2021-2022, qui s’étend du 22/10/2021 au 31/12/2022, s’inscrit encore cette année dans un contexte de circulation des virus de la Covid-19 et de la grippe, augmentant le risque de co-infection et de développement de formes graves et de décès.

Dans le contexte sanitaire inédit que connaît la France depuis plusieurs mois, cette nouvelle édition de la campagne de vaccination antigrippale donnera, plus encore que les années précédentes, la priorité à la vaccination des personnes les plus fragiles et des soignants. Car face à l’imprévisibilité de la grippe et à sa dangerosité sur les plus fragiles, la vaccination contre le virus de la grippe reste l’arme la plus efficace.

UNE COUVERTURE VACCINALE EN HAUSSE À CONFORTER

Alors que le taux de couverture vaccinale antigrippale en France a augmenté en 2020-2021 par rapport à la saison 2019-2020 et a atteint 55,8 % pour la population ciblée par les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), la grippe a été responsable l’hiver dernier de près de 65 000 passages aux urgences. Il est essentiel de conforter cette hausse de la couverture vaccinale en particulier des populations à risque reste insuffisante, pour atteindre l’objectif de 75% fixé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Taux de couverture vaccinale grippe des personnes à risque en 2020-2021 : 59 % en région Centre-Val de Loire et 55,80 % dans la France entière, avec une disparité importante entre le taux de couverture vaccinale grippe pour les personnes âgées de 65 ans et plus et celui des personnes à risque de moins de 65 ans. 

  En France En région Centre-Val de Loire 
Personnes âgées de 65 ans et plus 59,90 % 62,80 %
Personnes à risque de moins de 65 ans 38,70 % 41,50 %

Source : Santé publique France 

Des mesures de prévention existent et reposent sur deux axes majeurs 

  • La vaccination dont la promotion doit être faite chez les personnes éligibles mais également chez les professionnels de santé.
  • Le maintien strict des mesures barrières dans un objectif de prévention à la fois de la grippe mais également de l’infection à la Covid-19 et autres épidémies saisonnières.

Une stratégie vaccinale antigrippale qui s'adapte au contexte du Covid-19

Compte-tenu du contexte actuel encore lié à l’infection à la Covid-19, la vaccination contre la grippe revêt une importance particulière afin de protéger les plus fragiles et d’anticiper les conséquences pour notre système de santé. La possible co-circulation de la Covid-19 et des virus grippaux renforce ainsi l’importance de la vaccination des personnes faisant l’objet de recommandations vaccinales.

Par ailleurs, la campagne de vaccination de rappel contre la Covid-19 est en cours et concerne une grande majorité de personnes pour lesquelles la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée. Ces dernières ont reçu un bon de prise en charge du vaccin contre la grippe indiquant le démarrage de la campagne au 26 octobre.

Vaccins grippe et Covid-19 : une co-administration possible

La Haute Autorité de Santé (HAS), dans son avis du 23 septembre 2021*, confirme que la réalisation concomitante des vaccins contre la grippe et la Covid-19 est possible.

Les deux campagnes (grippe et Covid-19) seront donc menées de front pendant cette période et leur bonne articulation constitue un enjeu majeur de santé publique.

*https://www.has-sante.fr/jcms/p_3288855/fr/covid-19-et-grippe-la-has-precise-les-conditions-d-une-co-administration-des-vaccins

Depuis plusieurs années, le parcours vaccinal pour les personnes majeures est simplifié. Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination anti-grippale, qu’elles aient ou non été déjà vaccinées, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien volontaire. La prescription préalable du médecin reste nécessaire pour les patients de moins de 18 ans.

La grippe est une maladie particulièrement grave pour les personnes à risque. Des complications peuvent alors apparaître, telles que :

Chaque année, la grippe est responsable de nombreuses hospitalisations et de nombreux décès chez les personnes fragiles, c'est pour cette raison que l'Assurance maladie invite et recommande fortement la vaccination :

  • des personnes de 65 ans et plus,
  • des personnes atteintes de certaines maladies chroniques dont la liste est donnée dans le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales,
  • des femmes enceintes (permettant de les protéger et de protéger l'enfant à naître),
  • des personnes souffrant d'obésité (IMC égal ou supérieur à 40kg/m2),
  • de l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (dans l'objectif de protection des nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés) et des personnes immuno-déprimées,

Pour ces personnes le vaccin est gratuit.

Pour protéger ces personnes vulnérables, le ministère des Solidarités et de la Santé appelle donc cette année à vacciner en priorité les personnes fragiles au début de la campagne de vaccination et d’engager les personnes ne présentant pas de risque particulier, qui souhaiteraient se faire vacciner, à différer leur vaccination à début décembre.

Tout adulte à risque souhaitant se faire vacciner contre la grippe peut choisir son professionnel de santé.

Vaccinateurs
Vaccinateurs habilités à injecter le vaccin antigrippal Population concernée Lien
Médecin Toute la population Annuaire santé sur le site de l'Assurance maladie - Ameli
Sage-femme

Les femmes enceintes

L'entourage proche de la femme enceinte et du nouveau-né, dès la grossesse de la future mère et jusqu'à 8 semaines après l'accouchement

Annuaire santé sur le site de l'Assurance maladie - Ameli
Infirmier

Sur prescription médicale : toute la population

Sans prescription médicale : les personnes majeures ayant un bon de prise en charge de l'Assurance maladie (sauf ceux ayant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure)

Annuaire santé sur le site de l'Assurance maladie - Ameli
Pharmacien volontaire Sans prescription médicale : les personnes majeures ayant un bon de prise en charge de l'Assurance maladie (sauf ceux ayant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure)

Liste des pharmaciens dans les documents à télécharger

  • Vaxigrip Tetra®,
  • Influvac Tetra®
  • Efluelda®.

L'application des gestes barrières

Le respect des gestes barrières est essentiel ces derniers protègent aussi bien contre la Covid-19 que contre la grippe et les virus de l’hiver.

Il existe 4 gestes barrières à adopter pour se protéger contre les virus de l’hiver :

  • Geste 1 : se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou les désinfecter par friction avec une solution hydroalcoolique
  • Geste 2 : se couvrir le nez et la bouche quand on touche ou éternue
  • Geste 3 : se moucher dans un mouchoir à usage unique
  • Geste 4 : limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier avec les personnes à risque ou fragiles et porter un masque chirurgical en leur présence

Pour l’entourage des personnes malade, il est recommandé :

  • d’éviter les contacts rapprochés avec la personne  malade et en particulier si l’on est soi-même fragile ;
  • de se laver régulièrement les mains, notamment après tout contact avec le malade.

Ces mesures d’hygiène simples contribuent à limiter la transmission des virus.

Le virus de la grippe se transmet :

  • par voie aérienne,  par l'intermédiaire de la toux, de l'éternuement, ou des postillons,
  • par le contact rapproché avec une personne infectée (lorsqu'on l'embrasse ou qu'on se sert la main),
  • par le contact avec des objets touchés et donc contaminés par une personne malade (exemple : une poignée de porte).

Les signes d'un syndrome grippal sont :

  • une fièvre élevée au alentour de 39° C d'apparition brutale,
  • accompagnée de courbatures, fatigue, maux de tête,
  • et d'une toux.

En cas de symptômes (forte température, courbatures, maux de tête...), ayez le réflexe médecin traitant. Il connait votre état de santé, c’est lui qui peut le mieux vous soigner. Il vous conseillera sur les premiers gestes à adopter pour vous protéger et protéger votre entourage.