Fonds de lutte contre les addictions : substances psychoactives / Lieu de santé sans tabac

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt

Le fonds de lutte contre les addictions (FLCA) concourt à la mise en œuvre du programme national de lutte contre le tabac (PNLT) et du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 (PNA) et de leur déclinaison à l’échelle régionale : Programme régional de santé (PRS), Programme régional de lutte contre le tabac (PRLT) en particulier.

Cet appel à projets, dans le cadre du Fonds de lutte contre les addictions, permet de déposer un dossier de candidature en lien avec les thèmes suivants :

  • Substances psychoactives
  • "Lieu de santé sans tabac"

 

Cet appel à projets régional finance des actions de prévention répondant à l’un de ces trois axes.

  • Axe 1 : Protéger les jeunes et éviter l’entrée dans le tabagisme, ainsi qu’éviter ou retarder l’entrée dans la consommation d’autres substances psychoactives.
  • Axe 2 : Aider les fumeurs à s’arrêter et réduire les risques et les dommages liés aux consommations de substances psychoactives (alcool, cannabis et cocaïne).
  • Axe 3 : Amplifier certaines actions auprès de publics prioritaires dans une volonté de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

Objet de l’appel à projets :

Il vise à financer des actions de prévention des conduites addictives portant sur l’ensemble des produits :

  • Tabac, poursuite et amplification de la dynamique initiée
  • Alcool, réduction des risques et des dommages
  • Extension de la dynamique aux autres substances psychoactives : priorité au cannabis et à la cocaïne.

En 2021, une priorité sera accordée :

  • aux interventions probantes ou prometteuses en prévention et promotion de la santé au sens de Santé publique France
  • aux actions ciblant les publics vulnérables et les approches autour des polyconsommations. Une priorisation sera ainsi effectuée sur les actions visant les jeunes, les femmes enceintes et les parents de jeunes enfants, les personnes atteintes de maladies chroniques (dont les personnes vivant avec un trouble psychique), les personnes en situation de handicap, les personnes en situation de précarité sociale, les personnes placées sous-main de justice et les populations à risques spécifiques.

Qui est concerné ? Les associations, les organismes d’assurance maladie, des structures soutenues par les collectivités territoriales, les centres de santé, les établissements de santé sanitaires, médico-sociaux et sociaux, les unions régionales des professionnels de santé, des maisons de santé pluri-professionnelles…

Calendrier et procédure : L’appel à projets est ouvert du 28 juillet 2021 au 30 septembre 2021, 18 heures, heure de Paris. Communication des résultats aux candidats : Novembre 2021

Les modalités de dépôt des dossiers : Les dossiers de candidatures complets seront à transmettre avant le 30 septembre 2021 par voie électronique à l’adresse courriel suivante : 
ars-cvl-aap-prevention@ars.sante.fr

 

Cet appel à projets régional finance des actions « Lieu de santé sans tabac » (LSST) qui s’articulent autour de quatre axes :

Axe 1 : Un portage par les instances de gouvernance du lieu de santé associant, quand ils existent, le Comité social et économique de l’établissement ainsi que le service de santé au travail et nécessitant : l’adhésion au RESPADD avec la signature de la Charte « Hôpital sans tabac », le déploiement d’une stratégie de communication dédiée, une évaluation annuelle du dispositif.

Axe 2 : Une approche globale intégrant les professionnels avec : des formations initiales et continues adaptées, le déploiement d’actions de sensibilisation et de promotion de la santé.

Axe 3 : Une inscription dans une logique de prévention et d’aide à l’arrêt du tabac concernant les patients et les professionnels avec :

  • Un repérage systématique du tabagisme chez les patients et les professionnels via des outils validés au plan national  ;
  • Un accompagnement professionnalisé vers le sevrage du tabac via la mise en œuvre de protocoles validés de prise en charge des fumeurs ;
  • La réalisation d’actions de prévention primaire et de sensibilisation en direction du public fréquentant l’établissement

Axe 4 : Une « dénormalisation » du tabac dans l’enceinte du lieu de santé reposant sur :

  • L’application de l’interdiction totale de fumer dans les locaux de l’établissement ;
  • Un aménagement des locaux visant à limiter le tabagisme actif et passif dans une logique de promotion de la santé favorisant la non-exposition au tabac ;
  • La mise en place d’une signalétique dédiée créée par le RESPADD.

Objet de l’appel à projets : Il vise à financer les Lieux de santé sans tabac répondant à la stratégie engagée :

  • Améliorer la santé des patients fumeurs
  • Aider les professionnels fumeurs des établissements à s’engager dans une démarche d’arrêt du tabac
  • Positionner le lieu de santé comme acteur de prévention et de promotion de la santé sur son territoire.

Les priorités 2021 sont les suivantes : Seront particulièrement appréciés les projets ciblant les populations prioritaires identifiées ci-dessous :

  • Les femmes enceintes, les mères de nouveaux nés et les familles ;
  • Les personnes atteintes de cancers ;
  • Les personnes présentant des troubles psychiques sévères et chroniques ;
  • Les étudiants des filières santé.

Qui est concerné ?

Les porteurs de projets peuvent être des établissements privés ou publics de santé, des structures gestionnaires d’équipements matériels lourds de cancérologie, des établissements médico-sociaux, des maisons de santé pluri-professionnelles, des structures de formation des étudiants en filières santé (écoles, instituts, universités, …). Il est demandé de répondre à l’appel à projets LSST en mobilisant spécifiquement la trame dédiée fournie en annexe 1. Les porteurs de projets devront impérativement s’appuyer sur la documentation fournie par le RESPADD (fournie via le cahier des charges LSST).

Calendrier et procédure : L’appel à projets est ouvert du 28 juillet 2021 au 30 septembre 2021, 18 heures, heure de Paris. Communication des résultats aux candidats : Novembre 2021

Les modalités de dépôt des dossiers : Les dossiers de candidatures complets seront à transmettre avant le 30 septembre 2021 par voie électronique à l’adresse courriel suivante : 
ars-cvl-aap-prevention@ars.sante.fr