Dose de rappel : pourquoi, pour qui et où ?

Article
personne âgée en train de se faire vacciner

La campagne de rappel de vaccination est ouverte depuis le 30 août, pour les résidents d’EHPAD et USLD, les personnes âgées de plus de 65 ans et celles qui présentent des comorbidités. Les doses de rappel sont effectuées uniquement avec le vaccin à ARNm Pfizer-BioNTech, quel que soit le vaccin utilisé dans le cadre du premier schéma vaccinal.

Pourquoi une campagne de rappel est-elle nécessaire ?

Une campagne de rappel est nécessaire pour certaines populations en raison d’une baisse de l’efficacité des vaccins, qui intervient plusieurs mois après la complétude du schéma vaccinal, provoquant une diminution de l’immunité qu’ils confèrent.

Les doses de rappel sont effectuées uniquement avec le vaccin à ARNm Pfizer-BioNTech, quel que soit le vaccin utilisé dans le cadre du premier schéma vaccinal. Son efficacité contre les formes graves reste à un niveau élevé.

Qui est concerné par la dose de rappel ?

Les publics prioritaires sont : 

  • Les résidents des EHPAD et des USLD,
  • Les personnes de plus de 65 ans, 
  • Les personnes immunodéprimées et leur entourage de plus de 18 ans,
  • Les personnes à très haut risque de forme grave,
  • Les personnes atteintes de comorbidité(s), 
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen,
  • Les professionnels des secteurs de la santé, du médico-social, du transport sanitaire de l'aide à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables ou pompier. 

À l'exception des personnes sévèrement immunodéprimées et des personnes ayant reçu le vaccin Janssen, la dose de rappel doit s'effectuer 6 mois après la dernière injection du schéma initial. 

Pour les personnes sévèrement immunodéprimées, l’administration de la dose de rappel peut être réalisée à partir de 3 mois après la dernière injection du schéma initial, dès lors qu’il est jugé par l’équipe médicale qu’elle permettrait d’améliorer la réponse immunitaire.

Pour les personnes ayant reçu le vaccin Janssen, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande l'administration d'une dose de rappel avec le vaccin à ARNm Pfizer à partir de 4 semaines après la première injection.

Où se faire vacciner ?

Les personnes éligibles à la dose de rappel peuvent être vaccinées :

  • dans un centre de vaccination,
  • chez un médecin (généraliste ou spécialiste),
  • en pharmacie,
  • dans un cabinet infirmier, de sage-femme ou de chirurgien-dentiste,
  • en laboratoire de biologie médicale,
  • pour les résidents des EHPAD et USLD directement dans leur établissement.

Infographie "La dose de rappel : pour qui et où ?  

Info sur la dose de rappel