Agir efficacement contre les violences faites aux femmes

Actualité

L'ARS s'est engagée aux cotés de la Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDFE) afin de lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Les violences faites aux femmes représentent un enjeu de santé publique majeur tant par leur ampleur que par l’importance des répercussions de ces violences, pour les femmes concernées et leurs enfants.

Les violences subies par les femmes affectent profondément et durablement leur santé physique, mentale et génésique (santé liée à la sexualité et à la reproduction). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les femmes victimes de violences perdent 1 à 4 années de vie en bonne santé.

Le repérage de ces situations, leur orientation puis la prise en charge fait intervenir un paysage d’acteurs variés issus des champs sanitaire, social, médico-social ou judiciaire.

C’est donc dans l’objectif d’organiser la lisibilité de l’offre régionale à destination des femmes victimes de violences, que ce travail collaboratif a été initié et a permis de proposer un outil d’information et de ressources pratique via le ROR (Répertoire opérationnel des ressources de la région Centre-Val de Loire).

Cet outil qui s’adresse à l'ensemble des professionnels susceptibles d'intervenir auprès des femmes victimes de violences, permettra de les aider à visualiser rapidement les ressources mobilisables sur un territoire concerné et assurer ainsi une orientation rapide et efficace.

Le Répertoire opérationnel des ressources (ROR)

Le ROR est le référentiel de données qui décrit l’offre de santé sanitaire et médico-social sur le territoire national.

Dans le cadre d'urbanisation du ROR national, les périmètres actuellement couverts sont le sanitaire, le médico-social et l'ambulatoire (2021-2022).

Notre région, ancienne dans sa construction du ROR, est en avance de phase puisque le social y est déjà décrit et offre de plus la possibilité de faire des recherches guidées thématiques qui dépassent le cadre du répertoire (informations, résultats ROR, liens vers d'autres sites...) proposant ainsi une offre complète.

Pour accéder à l’outil, se connecter sur le site du ROR et procéder à votre inscription si vous ne l’avez pas déjà fait.

Accéder au ROR

Politique publique de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes

Les violences faites aux femmes sont multiples : il s’agit des violences sexuelles, des mariages forcés, de la prostitution, des mutilations sexuelles et des violences conjugales. Elles n’épargnent aucun milieu, aucun territoire, aucune génération. Dans la sphère privée, au travail ou dans l’espace public, les femmes sont régulièrement confrontées à des situations de violences physiques, psychologiques, sexuelles, économiques.

Les violences faites aux femmes sont l’expression la plus grave des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes dans notre société.

Même si elles sont davantage connues et moins tolérées, ces violences demeurent massives et tuent encore dans notre société. Sur une année, près de 210 000 femmes sont victimes de violences conjugales physiques et/ou sexuelles. Le dernier rapport des morts violentes au sein du couple déplore en 2020 102 féminicides ; une femme meurt en moyenne tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Les violences faites aux femmes font l’objet d’une politique publique depuis plus de dix ans, avec plusieurs plans nationaux. Elles constituent une priorité majeure du Gouvernement, avec un "Grenelle" sur les violences conjugales lancé le 3 septembre 2019, qui a abouti à de nombreuses mesures visant à mieux prévenir ces violences et à accompagner les victimes.

Consulter le site dédié aux violences conjugales 

Des outils nationaux sont disponibles :

Cette politique publique mobilise également un important réseau local d'acteurs institutionnels et associatifs.